Carfree change d'adresse, cliquez ici pour accéder au nouveau site

Carfree.fr

carfree.fr

La vie sans voiture(s)

Vélos : « N’en jetez plus ! »

Profitant de la Semaine européenne de réduction des déchets, qui se déroulera du 17 au 25 novembre 2012, les ateliers vélo du réseau L’Heureux Cyclage ouvrent leurs portes au grand public, aux collectivités locales et aux professionnels du cycle à venir découvrir leurs activités. Les ateliers vélo participatifs et solidaires constituent de véritables filières locales de réemploi.

Pendant toute l’année, ils récupèrent les vélos hors d’usage pour les remettre en état : sur 10 vélos récupérés, 7 pourront avoir une seconde vie. Il est possible qu’un vélo entier soit jeté en déchetterie simplement parce que la chambre à air est crevée ; certains ateliers collectent plus de 1000 vélos par an. Avec l’action « N’en jetez plus ! », les membres de L’Heureux Cyclage invitent le grand public à faire don de vélos usagés aux ateliers et proposent aux collectivités locales et aux professionnels du cycle de mettre en place des filières locales de valorisation.

Le développement de la réparation participative et solidaire

Les ateliers grenoblois et lyonnais exercent leurs activités depuis presque 20 ans. Mais il y a eu un véritable essor des ateliers vélo  participatifs et solidaires en France. Il y avait  7 ateliers en 2006, et on en compte actuellement 73  en fonctionnement, et de nombreux en projet.

En promouvant la « vélonomie », les ateliers se fondent sur l’échange de savoirs permettant aux cyclistes de devenir autonome dans l’entretien et la réparation de leur vélo. Outre la croissance exponentielle du nombre d’ateliers, on constate également une augmentation continue de l’adhésion aux associations qui les gèrent. Le « Do-it-Yourself » ou « fais-le toi-même » se répand donc très rapidement chez les cyclistes qui cherchent à acquérir un minimum de compétences en mécanique afin de continuer à utiliser leur vélo au quotidien.

Mais l’activité de réparation s’avère également très bénéfique pour le cycle de vie des vélos et des pièces. Savoir réparer son vélo permet d’éviter l’usure de certaines pièces due à de mauvais réglage. L’activité des ateliers permet ainsi d’augmenter l’espérance de vie des vélos… en même temps que celle des cyclistes!

La mise en place de filières locales de valorisation des vélos

Parmi tous les ateliers vélo participatifs et solidaires que l’on compte actuellement en France, seuls cinq disposent d’un accès conventionné aux déchetteries. La signature de partenariats entre collectivité locales et acteurs de l’économie sociale et solidaire spécialisée dans le réemploi des vélos n’est pas systématisée.

En lançant la campagne « N’en jetez plus », les membres de L’Heureux Cyclage souhaitent interpeller les collectivités locales afin d’organiser la récupération des vélos en déchetterie. Le nombre de vélos recyclés chaque année dans les ateliers vélos participatifs est inférieur à 30.000. Avec 3 millions de vélos neufs vendus en France chaque année, cela représente moins de 1%! Alors, soit les caves regorgent de vélos inutilisés, soit les bennes des déchetteries sont pleines à craquer!

Quoiqu’il en soit, les ateliers vélo souhaitent faire connaître leur activité pour récupérer les vélos inutilisés où qu’ils soient. Les membres de L’Heureux Cyclage appellent donc le grand public à venir déposer les vélos, les collectivités à faciliter l’accès aux déchetteries et les professionnels du cycle à vider leurs caisses de vieilles pièces dans le pot commun. Dans quelques agglomérations, ce type de relations se met en place en bonne intelligence, ce qui sert d’exemple aux autres villes.

Le schéma est simple: réduire le nombre de vélos jetés, réparer ceux qui peuvent l’être et mieux trier les matières premières à recycler. Pour les associations, l’objectif est de mettre en place une économie circulaire, qui associe les acteurs publics, privés et ceux issus de l’économie sociale et solidaire. En s’appuyant sur tous ces partenaires locaux, les ateliers vélo souhaitent contribuer à développer de véritables filières locales de valorisation des vélos.

Un vélo, ça s’achète, ça se donne, ça se prête et puis ça se revend et ça se re-prête et ça se re-donne, etc. Un vélo a plusieurs vies à moins qu’on ne l’oublie dans le fond d’un grenier et qu’il soit jeté comme un vulgaire bout de métal. Alors venez nombreux du 17 au 25 novembre pour contribuer à ce cycle vertueux !

Pour en savoir plus:
http://www.heureux-cyclage.org/ne-jetez-plus-vos-velos-1204.html



Articles relatifs


Aucun Commentaire, Commentaire ou Rétrolien

Les Commentaires sont clos.