Carfree change d'adresse, cliquez ici pour accéder au nouveau site

Carfree.fr

carfree.fr

La vie sans voiture(s)

L’importance des aires piétonnes dans les villes françaises

Dans un article récent, un internaute nous faisait part de l’importance des espaces piétonniers dans la ville de Metz, par rapport aux autres villes françaises. Qu’en est-il exactement? Quelle est l’importance des espaces piétons dans les villes françaises?

Question difficile pour plusieurs raisons. Tout d’abord, de quoi parle-t-on? De la largeur des trottoirs, du nombre de rues piétonnes, ou des aires piétonnes? Ensuite, quelles sources utiliser?

A vrai dire, il est difficile d’obtenir des chiffres précis sur la largeur ou la longueur des trottoirs dans les villes françaises! Par contre, en 2008, la FUBicy et le Club des villes cyclables avaient mené une grande enquête sur les politiques en faveur des piétons et des cyclistes dans les villes françaises.

Dans cette enquête, un indicateur intéressant apporte des éléments de réponse; il s’agit du linéaire d’aires piétonnes par ville en kilomètres. On trouvera sur Wikipédia tous les éléments d’information sur les aires piétonnes.

Cet indicateur est intéressant, mais pas suffisant, car il apparaît nécessaire de le pondérer, que ce soit par la population ou la surface des villes concernées.

En effet, une ville de 500.000 habitants qui affiche 10 km d’aires piétonnes est en fait sans doute beaucoup moins piétonne qu’une ville de 50.000 habitants qui affiche 5 km d’aires piétonnes.

Nous avons donc repris les chiffres de l’enquête de 2008 en les pondérant par la population (premier graphique) et par la superficie des communes (second graphique).

Linéaire d’aires piétonnes par habitant (en mètre par habitant)

Linéaire d’aires piétonnes par km² (en mètres par km²)

(Les villes avec une astérisque sont en fait des agglomérations; nous avons donc utilisé les populations et les superficies des agglomérations concernées.)

Pour une question de lisibilité des graphiques, nous n’avons retenu que les 10 premières villes dans chaque catégorie.

Que ce soit en ramenant le linéaire d’aires piétonnes par habitant ou par km², on voit apparaître toujours les mêmes villes dans le groupe de tête: Chartres, Annecy, Rouen, Nancy, Mulhouse,  Dijon et… Metz (en dixième position dans les deux classements).

En matière de linéaire d’aire piétonne par habitant, les accessits sont occupés par Avignon, Orléans (à l’échelle de l’agglo) et Troyes (idem).

En matière de linéaire d’aire piétonne par km², les accessits sont occupés par Grenoble, Bordeaux et Lyon.

Ainsi, si beaucoup de grandes villes comme Bordeaux, Lille ou Nantes ont mis en place de vastes plateaux piétonniers en leur centre, il faut relativiser l’importance de ces aménagements autant au regard de la population que de la surface des villes.

Des villes comme Chartres, Annecy ou Nancy affichent en fait plus de 4% de leur voirie en aire piétonne.

Rouen apparaît bien positionnée, c’est en outre historiquement la ville ayant mis en place la première rue piétonne de France, en 1971 (rue du Gros-Horloge).

Bordeaux a, en valeur absolue, le plus long linéaire d’aires piétonnes de France (22 km à l’échelle de l’agglomération). C’est aussi la ville qui possède la plus longue rue piétonne d’Europe, la rue Sainte Catherine.

Bien sûr, tous ces chiffres sont à prendre avec beaucoup de précaution; ils ne donnent pas une idée très précise de la « marchabilité » des villes en question. Plus qu’une valeur précise, ils donnent des ordres de grandeur et des tendances qui permettent de retenir l’attention.

Photo: Aire piétonne de Caen (Wikipédia)



Articles relatifs


10 Commentaires, Commentaire ou Rétrolien

  1. Victorien

    Eloge de la marche à pied

    Combien de sentiers de bonheur sur lesquels s’égarer ?
    Simples chemins de terre, sources d’émerveillements.
    Au gré des envies, au gré des détours se laisser aller
    Et s’évader vers le lointain, pour atteindre le firmament.

    Butiner du regard la beauté des paysages qui s’offrent
    Gratuitement dans un monde qui ne pense qu’à l’argent.
    Prendre le temps d’observer un papillon, gracile volatile,
    Qui de sa robe colorée apporte une note, touche subtile
    Kaléidoscopique, complétant le jeu de couleurs émanent
    Des fleurs aux beautés éphémères, rappellent nos affres.

    Cueillez, cueillez votre jeunesse écrivait joliment Ronsard.
    Le temps ne cesse de courir, aussi marcher est peut-être
    Lui faire un joli pied de nez, l’éloge aux flâneries est un art
    Qu’il convient de cultiver, en quête perpétuelle du bien-être.

    Aussi, marchez, marchez sur les sentiers, et de vos sens
    En éveil, laissez-vous vous ennivrer de la moindre essence,
    D’un subtil parfum, d’un gazouillis aux notes enchanteresses.
    Vagabondage des pieds, des sens pour en perdre la laisse,
    De celle que la société veut vous affubler, celle de la course
    Effrénée à la consommation et autres turpitudes de la bourse…

  2. Lomoberet Lomoberet

    Quand je me déplace à pied à Nancy, j’ai l’impression qu’il y a des voitures partout !
    Quand je traverse Metz à vélo (de la gare à l’université), j’ai l’impression qu’il n’y a que des rues piétonnes !
    Comment ont été interprétés les résultats de l’enquête de 2008 ?

  3. Manchou

    Je suis d’Annecy, et c’est vrai qu’il y a pas mal de rues piétonnes par rapport à la taille de la ville. Mais elles sont essentiellement concentrées dans le centre historique parce que les rues sont étroites. Il y aurait moyen de faire mieux. Mais content de voir ma ville si bien classée !

  4. richy

    je vis à Nancy et vais très régulièrement à Metz …!
    au vu de votre article on pourrais croire que Nancy est bien mieux au niveau infrastructures piétonnes que Metz
    une analyse sérieuse démontrerait totalement l’inverse , Nancy c’est n’importe quoi au niveau de la circulation automobile , pire au niveau piétons , et en vélo , n’en parlons pas , vous mettez votre vie en DANGER !!!!!
    la ville en France ou le nombre de vol de bicyclettes est de loin le plus important : Nancy ,
    sinon les vélos de location vont bien, à Nancy un entretien de 4000€ par an par bicyclette huit cent milles euros pour 200 vélos excusez du peu, y étant surement pour quelque chose
    de bonne foi , voyageant beaucoup , je pense que Nancy n’aurait JAMAIS du apparaitre dans votre classement ,
    ou les statistiques sont bidonnées , ou comme vous le précisez : »Bien sûr, tous ces chiffres sont à prendre avec beaucoup de précaution; ils ne donnent pas une idée très précise de la « marchabilité » des villes en question. « 

  5. tibeau

    J’habite près de Chartres et il faut avouer que s’y promener est un régal, il y a une très grande zone piétonne au centre de la ville qui englobe la cathédrale et la zone ou se trouve la plupart des commerces, les autres rues proches sont à sens unique et un dédale pour les voitures qui s’y aventurent peu. Donc pour les piétons et/ou pour les vélos, un régal.
    Un exemple à suivre pour bien d’autres villes !!!

  6. Lulu

    J’habite à Nancy et je rejoins totalement les commentaires précédents! Nancy est une ville faite pour les voitures!!! Je suis vraiment curieuse de savoir quelles zones ont été considérées à Nancy! Car elles se limitent à 2 ou 3 petites rues. Ailleurs, il y a des voitures partout, y compris (comme partout) sur les rares bandes cyclables (discontinues)!!! Pour connaître un petit peu d’autres villes de ce classement, elle arriverait bonne dernière en ressentit de l’oppression automobile!!!

  7. apanivore

    L’impression vient sans doute du fait qu’à Metz il y a un véritable « plateau piéton » qui fait grosso-modo 4 blocs sur 8.
    http://www.openstreetmap.org/?lat=49.11725&lon=6.17528&zoom=16&layers=M

    Alors qu’à Nancy les rues Nord-Ouest – Sud-Est restent pour les voitures. L’espace piéton s’en trouve très fragmenté.
    http://www.openstreetmap.org/?lat=48.69113&lon=6.18165&zoom=16&layers=M

  8. Cool, depuis des semaines que je n’arrive pas à m’inscrire sur Carfree pour commenter, me revoilà !

    Alors je voulais surtout rebondir sur la photo de couverture illustrant l’article.

    C’est une photo de la rue écuyère à Caen, la rue « des bars étudiants » de la ville de Caen, très fréquentés le soir, dès le jeudi jusqu’au dimanche…

    MAIS ce n’est pas une rue piétonne ! C’est un sens UNIQUE en zone de rencontre ! Toute la journée, des voitures y circulent… A Caen, il n’y a quasiment pas de rue 100% piétonne (1 à 2 km cumulés au mieux).

  9. F.S.

    Merci à Carfree d’avoir bien voulu tenir compte de l’importance des aires piétonnes dans les villes françaises et de nous avoir communiqué ces intéressantes statistiques. Pour ma part, habitant Chartres, je connais aussi très bien Bordeaux, un peu moins Nancy, mais vraiment Metz m’a impressionnée car elle m’a semblé vraiment la ville « anti-voitures » par excellence. Encore mieux que Chartres et Bordeaux !

  10. richy

    @ FS
    passez donc visiter Nancy , c’est l’enfer pour les piétons comme pour les vélos …
    @ apanivore
    tout faut les plans
    http://www.openstreetmap.org/?lat=49.11725&lon=6.17528&zoom=16&layers=M

    http://www.openstreetmap.org/?lat=48.69113&lon=6.18165&zoom=16&layers=M