Carfree.fr

carfree.fr

La vie sans voiture(s)

Mobiliser la société face au pic pétrolier

Après plus d’un siècle d’augmentation importante de la production et de la consommation de pétrole, la Terre s’essouffle et la notion de « pic de production », autrefois ignorée, s’impose comme une réalité inéluctable. Cette tension se manifeste d’ores et déjà à travers le déploiement de techniques d’extraction demandant toujours plus d’investissements, d’énergie et de matériaux.

En effet, lorsque des réserves sont limitées, le rythme de leur exploitation suit une courbe croissante, puis elle plafonne à son maximum en formant un plateau, avant de décroître. C’est le cas du pétrole facilement accessible et bon marché dont la plupart des experts, y compris, désormais, l’Agence internationale de l’énergie, admettent qu’il a atteint son pic de production mondial il y a quelques années.

Malgré les découvertes de gisements récemment médiatisées, le monde continue de consommer beaucoup plus de pétrole qu’il n’en trouve par l’exploration. L’extraction du pétrole difficile, appelé non-conventionnel (sables asphaltiques, pétrole de roche-mère, grands fonds marins…) sera beaucoup plus coûteuse et surtout beaucoup plus lente. Elle ne permettra donc pas d’éviter la baisse de la production mondiale après un plateau qui ne devrait durer que jusqu’en 2015-2020. Les énergies alternatives, même si elles sont développées à un rythme soutenu, ne pourront pas compenser le déclin de la production de pétrole, que ce soit en quantité ou en coût de production. Aucune solution de substitution aux carburants liquides n’est disponible à l’échelle de la demande, actuelle ou future.

A l’avenir, nous disposerons fatalement de moins d’énergie et de ressources alors que nous sommes de plus en plus nombreux sur Terre et que les pays émergents sont en phase d’industrialisation rapide. Par ailleurs, les pays exportateurs consomment une part toujours plus importante de leur production pour alimenter leur développement.

Or force est de constater que le fonctionnement de notre société dépend aujourd’hui d’une croissance économique soutenue qui va de pair avec une consommation toujours plus importante d’énergie et de ressources.

L’urgence apparaît donc d’anticiper une inexorable descente énergétique. Les limites physiques devraient déclencher une réelle transition de la société vers une diminution majeure de notre dépendance aux ressources non renouvelables, par un changement profond des comportements, de l’organisation du territoire et de notre économie. Si cette transition n’est pas anticipée, elle sera subie de manière chaotique et provoquera des conséquences économiques désastreuses, à l’image de la crise des subprimes. Les fondements de la démocratie et la paix pourraient donc être menacés.

Dans ce contexte, il est indispensable que les responsables politiques, mais aussi l’ensemble des acteurs sociaux et économiques ainsi que les citoyens français, prennent conscience de cet enjeu et fassent preuve d’anticipation, car nous sommes face à un péril réel pour la cohésion sociale et le fonctionnement de l’ensemble des secteurs vitaux de notre collectivité.

Les signataires de cet appel invitent tous les candidats à l’élection présidentielle à tenir compte de cette situation urgente. Ils leur demandent de prendre position sur cette question, dans le cadre de débats et de propositions politiques concrètes. Celles-ci devront être compatibles avec la réalité physique de l’extraction des ressources et permettre de faire face à la décrue énergétique de notre société.

Tribune parue dans le Monde.fr le 22 mars 2012

Le site de la pétition, avec la liste complète des signataires originels, et à laquelle chacun peut se joindre :

http://tribune-pic-petrolier.org/

(Pour la petite histoire, cette tribune n’a pas été retenue pour une publication dans la version papier du Monde, parce qu’elle n’a pas été considérée comme étant au « cœur » de l’actualité. Un choix étonnant, à l’heure où les prix des carburants en France battent de nouveaux records absolus…)

Source: http://petrole.blog.lemonde.fr/



Articles relatifs


14 Commentaires, Commentaire ou Rétrolien

  1. lynx

    Vous ne comprenez vraiment rien! Puisqu’on vous dit que tout va bien: les USA sont redevenus exportateurs de pétrole (entendu sur France Inter!) http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/03/12/apres-63-ans-les-etats-unis-redeviennent-exportateurs-nets-de-produits-petroliers_1656358_3234.html
    On a du pétrole, le nucléaire va bien, c’est le garant de notre indépendance énergétique, aucun risque d’accident majeur pour le seul des 4 pays les plus nucléarisés au monde à n’en n’avoir pas connu. On nous montre à la télé, dans une célèbre émission de décoration de M6, une maison entièrement rénovée avec chauffage électrique dans toutes les pièces!

  2. Lomoberet Lomoberet

    Merci LYNX, me voici rassuré.

    À vendre : vélo en bon état pour promener dans coffre de voiture.

  3. MOA

    La photo de l’article où l’on voit ces automobilistes hagards, désorientés car ne pouvant plus utilisé leur bagnole, les amenant probablement à se parler pour s’organiser autrement est très pertinente quant aux attributs/propriétés portés par la voiture en tant qu’objet.

    Non, la voiture (comme tout objet technique) n’est pas neutre contrairement à ce que le discours nous inculque (et repris dans un autre post par un commentateur).
    Non, le problème n’est pas « j’utilise bien » ou « j’utilise mal ».
    La problématique va bien au delà de cette simple considération.

  4. Vincent

    La seule chose que les français puissent faire c’est d’anticiper la façon dont ils râleront quand ils seront dos au mur. Les gens ne sont préoccupé que par leur petite personne et leur illusoire confort immédiat. L’avenir, c’est trop loin pour leur esprit.

  5. Baillecycliste

    Rassemblement nationale contre la plateforme pétrolière en méditerranée au bord des cotes de Hyères, Toulon, Marseille, à la limite du parc naturel de Port-Cros, du futur parc naturel des calanques, et du sanctuaire des cétacés Pelagos.

    Dimanche 8 avril à partir de 11h pour un pique-nique (stands, concerts, etc.) au parc de la navale à La Seyne-sur-mer.

    Plus d’infos : http://www.non-aux-hydrocarbures-en-mer.org
    http://gazdeschiste-collectif-var.over-blog.com

    Et bien sûr des départs à vélo :
    La Garde, devant la salle Gérard Philipe
    RDV : 9h45 – départ 10h

    Toulon, Place de l’opéra
    RDV : 10h30 – départ 10h45

    Arrivée entre 11h et 11h30

  6. Le problème est que d’accepter la décroissance de l’énergie disponible oblige à accepter le fait que la croissance à outrance dans laquelle notre monde est bloqué et donc à remettre en question TOUTE la société actuelle… Je pense pas que le prochain président français prendra ce risque.

  7. __les drni’r « civilisations » « summer », « île de paqes », « atn », « éjpte » « rome » réjonales, mortes d’excès des dominants et, de leurs guerres, irrspectueux de l’écoloj

    __21è siècle globale dstruction de la netpla et de la vie dont humn ; excès de la « milliardiz planétr suicidr » et de son larbinat politico/poliSSier, et de leurs guerres !! par dni de l’ÉCOLOJ !

    __renouvelable « areva/agosta » no viable, ni celui différence de rev’nu entre tecnici1 de surface et 1gnieur, actionnr banqiers pdg patrons politi1/4 …. parasitr remrcier !! medf 10ou !!

    __par des secteurs ne faisant qe ça ; struction-con de machines gnérant 1 électricit vrte, 100 égalit de rev’nu entre tecnici1 de surface et 1gnieur ??

    __résoudre la chooz écolo 100 chang son mode de vie baigné dans la propriét de multitudes de machines électraQranium et vrt, coup d-p dans l’o, se battre contre les beaux moul1

  8. Lomoberet Lomoberet

    No comprendo !
    Écrire franchouillard sur site franchouillard ?

  9. @ b LOMOBERET
    No comprendo !
    Écrire franchouillard sur site franchouillard ?

    25 MAR, 2012

    __sur ce site alrte o gaz de schiste
    - ça leur reprend ça continue, q’s qi frait (fSS/q) pas pour gard entre les jambes la jument 2roues (gs), pour fr voler des « a380″ à problm L L micro-rayées, et, des « rafale » gueules de raie
    __non content d’encombrer le sol de rstes de mines d’uranium, de truffer le sol de rézrves de trol’p, de btonner mortl, ça veut fr le sol 1vivable pic’t de puisards -fracturaSSion hydrolic-, pour piqe-niqer en franSS devrons « chevron » « enron » é1/4t des bidons de dchets pour étaler sa nappe, à, côt de, la nappe de trol’p de schiste « total » etc …. o pet gazeux de mer du nord 100 dang du tout
    -o momnt de la dstroy des 2 tours de new-york j’ai appris leur existence, c’est pareil pour la plate-forme mach1 golf du mexic

    __STOP ce new moy1 de réprSSion q’est la chooz foSSile !! dont uranium et trol’p divrs

  10. Lomoberet Lomoberet

    T’as un problème de clavier ?

  11. JiBOM

    Bon, ça commence à bien faire ! Quelques fautes, je veux bien, mais là…! Le temps de décrypter les mots, et j’ai déjà oublié le début. J’en arrive à douter de l’existence d’un sens dans ces « phrases ».

    A l’avenir, merci d’écrire en français ou de ne pas écrire !

  12. MOA

    Jibom, concernant la prose de 01 on ne peut pas vraiment parler de fautes. Il écrit de façon binaire juste pour se donner un style histoire de se distinguer. Perso, je rentre pas dans son jeu, je zappe ces commentaires. c’est con, ca se trouve il a des trucs intéressants à dire. 01, si tu me lis, à toi de voir…

  13. Merci pour le relai !



Fil RSS

Se connecter