Carfree change d'adresse, cliquez ici pour accéder au nouveau site

Carfree.fr

carfree.fr

La vie sans voiture(s)

Ils profitent du jardin au-dessus du périph – Vraiment ?

jardin-serge-gainsbourg

Dans un article original du Parisien (28/08/2010) consultable ici, « C’est un petit jardin qui sentait bon le métropolitain … et le périphérique! »: Philippe BAVEREL, auteur de l’article, vante le jardin Serge Gainsbourg, à la porte des Lilas (XIXe), ce « nouveau lieu de promenade« . Il rappelle que « nous sommes ici au-dessus de la plus grande voie de communication autoroutière d’Europe » et rapporte les paroles des témoins : retraité, femme enceinte, … tous ravis d’être dans ce lieu bien vert… qui « fleure bon le périphérique« …

La réaction de Respire le périph’ !

« Fleurer bon le périphérique » … ça nous laisse rêveur sur la capacité de l’être humain à ne pas voir plus loin que le bout de son nez et plus encore du recul que prend le journaliste qui a écrit cet article.

Bien sûr, les espaces verts sont les bienvenus dans l’agglomération parisienne, mais Respire le périph’ s’insurge à ce que ce pont de verdure FREQUENTE soit dans une zone HYPERpolluée.

En effet, selon l’étude Airparif destinée à évaluer l’impact du trafic automobile sur la qualité de l’air, le boulevard périphérique pollue fortement à 150 m à la ronde, et jusqu’à 400 pour un échangeur comme celui de la Porte de Bagnolet (la page cinq de ce document est particulièrement éclairante).

Rappelons que certains publics sont particulièrement sensibles :

- les enfants car leurs poumons continuent de se former jusqu’à 8 ans

- les femmes enceinte qui transmettent une partie des polluants respirés à leur enfants

- aux personnes âgées car leur capacité respiratoire est diminuée (1)

Le paysage et le silence localisé ne peuvent faire oublier que l’air est malsain, et qu’il est honteux de laisser femme enceinte, enfants et personnes âgées se promener dans cet espaces sans ,au moins, les informer.

Ainsi, l’Etat lui même , à travers la DRIRE déconseille les jours de pollution (1) de :

- laisser les enfants jouer à proximité des axes routiers. Dans la mesure du possible, les emmener plutôt dans les parcs ou les endroits éloignés de la circulation.

- de faire du sport à proximité des axes routiers ou des zones fortement industrialisées.

Or près du périphérique, c’est plus d’un jour sur 3 les jours que le seuil de pollution sont dépassés pour les particules fines par exemple !!!!!

Que fait l’Etat ? Que font les politiques des collectivités ? Ce pont n’est qu’un cache misère, ce n’est pas parce qu’on ne la voit plus et ne l’entend plus que la « plus grande voie de communication autoroutière d’Europe » disparait et ses nuisances avec : la pollution de l’air est toujours là.

Et RIEN n’est fait pour que la pollution diminue…

Elodie TEXIER
présidente de Respire le périph’!

(1) Source, la direction régionale en charge de l’industrie et de l’environnement, dépendant du ministère de l’écologie : http://www.drire.gouv.fr/ile-de-france/extranet_ppa/12pages_Gd_public_BD.pdf



Articles relatifs


2 Commentaires, Commentaire ou Rétrolien

  1. BromptonAddict Brompton Addict

    J’espère qu’ils n’ont pas en plus entreposé des déchets en-dessous comme un programme de reconversion de décharge à New York :

    http://www.courrierinternational.com/article/2010/09/09/quand-une-decharge-retourne-a-la-nature

  2. Ah on aime prendre les gens pour des imbéciles en france, il est clair que les bienfaits que pourraient apporter ce jardin sont largement compensé par les méfaits du périph…