Carfree change d'adresse, cliquez ici pour accéder au nouveau site

Carfree.fr

carfree.fr

La vie sans voiture(s)

L’industrie automobile contre-attaque

Ignorer la publicité automobile

L’industrie automobile contre-attaque… et c’est bien évidemment ridicule. L’excellent site danois Copenhagenize se gausse du tournage actuel d’une publicité pour la C4 de Citroën dans la capitale mondiale du vélo Copenhague…

La semaine dernière, ils ont filmé une pub de voiture à Copenhague pour leur modèle 2011 de la nouvelle C4. Oui, vous avez bien lu, Citroën part désormais à Copenhague pour faire la pub de ses bagnoles!

Les Danois de Copenhagenize ont été en premier lieu estomaqués par le budget de cette opération désespérée pour vendre une voiture: « un budget de la taille d’un long métrage danois moyen »…

Les publicitaires de Citroën ont été autorisés à fermer une voie de circulation sur l’artère principale de la ville pour faire rouler leur voiture. Voici la chose…  il y avait plus de 100 figurants sur la liste de paie. Des Copenhaguois sur leurs bicyclettes. Y compris un gars qui a obtenu 3000 $ pour monter son vélo BMX dans les escaliers. Pas un mauvais salaire.

Apparemment, le scénario de la pub présente une C4 en train de conduire dans la rue et un troupeau de plus en plus grand de cyclistes qui se répartissent en ligne pour suivre la bagnole.

Citroën a voulu montrer sa voiture dans une grande ville avec un niveau massif de pratique vélo. C’est pourquoi, Copenhague a été le choix évident. L’objectif est de montrer que leur produit peut «concurrencer» avec les vélos.

C’est une évolution intéressante. Bien sûr, c’est ridicule – la voiture pollue toujours et est encore une machine à tuer qui limite le développement de villes vivables – mais est-ce que l’industrie de la voiture accepte le vélo comme un égal et digne concurrent?

Source: www.copenhagenize.com
Photo: Pub Citroën à Copenhague l’an dernier



Articles relatifs


14 Commentaires, Commentaire ou Rétrolien

  1. Gari

    « L’objectif est de montrer que leur produit peut «concurrencer» les vélos. »

    Qui dit ça ? Citroën, ou Marcel Robert ?
    Si c’est Citroën, c’est carrément énorme…

  2. Euh, je crois que personne ne le dit, c’est juste le scénario de la pub qui le laisse penser…

  3. stefanopoulos

    Si les publicitaires commencent à mettre en concurrence bagnoles et vélos, c’est qu’on commence à tenir le bon bout. Le sentiment de culpabilité est assez clair.

  4. Marcel Robert Marcel Robert

    Il est vrai que la configuration de la pub Citroën telle qu’elle a été tournée à Copenhague peut laisser la place à une certaine interprétation. L’explication la plus probable est celle avancée dans l’article: montrer que la C4 fait jeu égal ou même est plus rapide-efficace-ou tout ce que vous voulez que les vélos… Une autre explication pourrait être la volonté d’associer tout simplement la voiture aux vélos pour tenter de récupérer les valeurs positives qui y sont associées (écologie, économies, rapidité, indépendance, etc.). Enfin, je vois une troisième explication possible, certes tirée par les cheveux, mais qui n’est pas impossible non plus: traditionnellement (dans les grandes villes françaises), on a souvent des files de voitures engluées dans les embouteillages (le troupeau) et quelques vélos qui montrent une insolente liberté en zigzaguant entre voitures à l’arrêt. La pub telle qu’elle a été tournée aurait tendance à montrer l’inverse: un « troupeau de cyclistes » à la traine d’une voiture qui cumulerait les « valeurs positives » (rapide-efficace-indépendance ou tout ce que vous voulez).
    Le point commun à toutes ces interprétations, c’est que la contre-attaque de l’industrie automobile est essentiellement fondée sur la récupération-détournement des valeurs liées au vélo…

  5. Gari

    @Marcel Robert :

    Je vote pour un joyeux mélange des trois :)
    Et je suis d’accord dans l’ensemble : c’est carrément jouissif de voir les efforts pathétiques de l’industrie automobile pour essayer de se hausser au niveau du vélo !

  6. goupilette

    Elle est super cette pub

  7. Yôm

    Au sujet des stades de développement moral selon Lawrence Kohlberg, dixit Wikipédia:
    « Il est irréversible, sauf dans le cas de dégénérescences telles que la maladie d’Alzheimer, une fois l’un des stades acquis, une personne ne peut régresser à un stade antérieur. »

    Si l’on considère que la ville de Copenhague est un modèle en matière de transport public et individuel notamment par l’usage massif du vélo et que cela améliore le cadre de vie de tous, la ville tout-automobile serait un stade de développement urbain « moralement » antérieur en regards des nuisances occasionnées.
    Le travail des publicitaires consiste toujours à pervertir, à salir, à pourrir les fruits d’une progression morale collective ou individuelle.
    Publicitaires, suppôts du capital, vous êtes de la merde, vous faites de la merde.
    Mais le peuple qui vous résiste vous enculera tôt ou tard.

  8. Renault cherche à se démarquer par une publicité qui, à l’inverse des autres marques, regarde avec lucidité l’évolution réelle du monde. (attention n’interprétez pas mal mes propos, je n’adhère pas à ça: c’est l’idée que la marque Renault veut faire passer!)

    Là où les autres marques montrent des voitures évoluer dans des villes où, curieusement on ne voit pas d’embouteillage ou de voitures en stationnement, elle ose affronter l’air du temps qui n’est pas favorable à l’objet automobile commercial.

    C’est une politique qui se veut réaliste et qui renforce son image d’industrie qui prend volontairement les rênes du grand virage de la modernité, notamment, en investissant massivement dans la voiture électrique (là aussi je n’adhère pas forcément):

    « Voyez comme je suis moderne: j’ose regarder frontalement l’évolution réelle du monde et j’investis des milliards dans la RD de la voiture électrique ».

    GC: http://www.cryptext.fr

  9. HC

    La pub édicte la Norme sociale qui jusque là, en ce qui concerne les moyens de locomotion, ne laissait aucune place au vélo. En mettant en scène les vélos aux côtés de l’auto, cette pub les met à égalité et tendra donc à promouvoir les deux roues. J’estime dès lors qu’ils sont en train de se tirer une balle dans le pied. Réjouissons-nous!

  10. @ HC: Ça n’est pas parce qu’un marché commercial décline (en France, en l’occurrence) que les industriels s’en désintéressent. Au contraire! le marché automobile rétrécit en France, ce qui exacerbe la concurrence! La société Renault a décidé de se donner une image de modernité: il est facile, en conséquence, de se faire valoir comme une entreprise courageuse qui ne met pas, comme les autres, la tête dans le sable comme une autruche. Là où peugeot fait des pubs avec des voitures circulant sur des villes idéalisées sans voiture, renault se montre comme une entreprise réaliste qui regarde la vérité en face. Et la réalité, c’est des villes de plus en plus délaissées par les voitures. En assumant cette réalité, Renault se donne une image sérieuse de crédibilité.

  11. J’ai vu la pub à la télé, franchement elle est nulle… « un budget de la taille d’un long métrage danois moyen »… pour faire ça, l’industrie automobile touche vraiment le fond…

  12. BromptonAddict Bromptonaddict

    Citroën invente la voiture qui purifie l’air. C’est une honte!
    Quelle mauvaise influence pour les jeunes générations élevées à coups de spots publicitaires. C’est de la pollution de l’esprit!

  13. BromptonAddict Bromptonaddict

    Pour que vous puissiez le constater vous-même: http://www.facebook.com/video/video.php?v=159503214065628
    Citroën mériterait de se faire attaquer en justice pour publicité mensongère.

  14. Minou

    Un des commentaires de la vidéo :

    « Pas mal la pub malheureusement faut toujours parler d’ecologie et je trouve sa dommage mais n’empeche que maintenant s amarche comme sa……EN tout cas jolie auto car l’ancienne C4 etait top et celle ci l’a fait oublier completement »